Le pèlerinage

Le pèlerin a toujours été protégé par les plus hautes instances religieuses et monarchiques.

19
Le pèlerinage

Le pèlerin a toujours été protégé par les plus hautes instances religieuses et monarchiques. À une époque où des guerres incessantes ravageaient le continent européen, des sauf-conduits, des lettres de créance et des certificats étaient délivrés par les maisons royales et les ordres religieux aux jacquets pour assurer leur sécurité. Par ailleurs, les durs châtiments réservés aux brigands qui s’avisaient de les attaquer ou de les extorquer mettaient les pèlerins à l’abri des agressions. Mais les faveurs accordées aux pénitents religieux ne s’arrêtent pas là : ils étaient exempts de toute taxe et de tout péage et l’hospitalité qui leur était due leur assurait le gîte et le couvert.

La Voz de Galicia La Voz de Asturias

© Copyright LA VOZ DE GALICIA S.A. Polígono de Sabón, Arteixo, A CORUÑA (ESPAÑA) Inscrita en el Registro Mercantil de A Coruña en el Tomo 2438 del Archivo, Sección General, a los folios 91 y siguientes, hoja C-2141. CIF: A-15000649

Powered by Hyliacom