Messe du pèlerin

Le pèlerinage

La messe du pèlerin est un rituel liturgique qui est célébré tous les jours à midi dans la cathédrale de Santiago et dans lequel les pèlerins qui ont réclamé leur compostela au dernier jour sont les bienvenus.

14
Messe du pèlerin
Voo do botafumeiro / @ Xoán A. Soler

Voo do botafumeiro / @ Xoán A. Soler

La messe du pèlerin a lieu tous les jours à 12h, au maître-autel de la cathédrale de Saint-Jacques-de-Compostelle. Pour souhaiter la bienvenue aux jacquets, la célébration commence par la lecture des pèlerins arrivés à Compostelle. L’on cite le nom, la nationalité et le point de départ de tous ceux qui se sont vus remettre leur compostela dans les 24 dernières heures.

Suivant la tradition, pendant la messe du pèlerin, ils remercient dans leurs prières Dieu de les avoir aidés à atteindre leur but et pour les expériences vécues tout au long de leur périple.

Au cours des années saintes (lorsque le 25 juillet tombe un dimanche), l’un des symboles de la cathédrale de Saint-Jacques, le célèbre botafumeiro est activé. Le botafumeiro est un immense encensoir (haut de 1,50 mètre et pesant 53 kilos) en laiton argenté. Huit spécialistes ou tiraboleiros actionnent la corde qui commande le mouvement pour le faire osciller à l’intérieur de la cathédrale. S’élevant à plus de 20 mètres de hauteur, il atteint une vitesse de 68 km/h.

Botafumeiro / @ Xoán A. Soler

Botafumeiro / @ Xoán A. Soler

Le Codex Calixtinus fait déjà mention du botafumeiro (turibulum magnum). Il servait à purifier l’intérieur de la cathédrale où se massait une foule compacte de pèlerins. L’impressionnant spectacle de l’encensoir commence après l’eucharistie : le botafumeirooscille de façon spectaculaire au son de l’Hymne de l’Apôtre joué par les orgues baroques. Quand on l’alimente de charbon et d’encens, il pèse plus de 100 kg. L’histoire de cet encensoir actionné depuis des siècles n’est marquée que par deux accidents. Le 25 juillet 1499, en présence de Catherine d’Aragon, il se décrocha et défonça la porte de la praza de Praterías. Et, en 1622, la corde se rompit et il tomba comme une masse sur le sol. Enfin, au XXe siècle, en voulant trop s’en approcher, un pèlerin eut le nez et les côtes fracturés.

En dehors des années saintes, il est actionné à l’occasion des grandes fêtes religieuses telles que l’Épiphanie du Seigneur (6 janvier), le dimanche de Résurrection, l’Ascension, l’apparition de l’Apôtre lors de la bataille de Clavijo (23 mai), la Pentecôte, le jour de saint Jacques ou du Martyre de saint Jacques (25 juillet), l’Assomption (15 août), la Toussaint (1ernovembre), la fête du Christ Roi, l’Immaculée Conception (8 décembre), Noël (25 décembre) et le jour de la Translation de la dépouille de l’Apôtre (30 décembre).

En 2013, la Mairie de Saint-Jacques-de-Compostelle, l’Association des Hôteliers et la Cathédrale décidèrent de concert de permettre également l’actionnement du botafumeirotous les vendredis, en été, pendant la messe de 19h30.

Si aucune de ces dates ne vous convient, vous pouvez toujours assister au spectacle dubotafumeiro, pour 300 euros, en faisant une réservation auprès du Bureau d’accueil des pèlerins.

La Voz de Galicia La Voz de Asturias

© Copyright LA VOZ DE GALICIA S.A. Polígono de Sabón, Arteixo, A CORUÑA (ESPAÑA) Inscrita en el Registro Mercantil de A Coruña en el Tomo 2438 del Archivo, Sección General, a los folios 91 y siguientes, hoja C-2141. CIF: A-15000649

Developed and managed by Hyliacom